Denis Maillard, cofondateur de Temps Commun, publie ” Et après ? Tenir la promesse faite au tiers état ” aux Editions de l’Observatoire

” Sous le virus, la société ! En obligeant les trois-quarts de la population à rester chez soi, la crise sanitaire a accéléré notre prise de conscience : une classe de services, essentielle, mais largement invisible, a émergé à la faveur du confinement. C’est le « back office de la société », cette infrastructure nécessaire pour se nourrir, se soigner, se protéger ou s’instruire. Mais à quelles conditions ces travailleurs mal payés et si peu considérés peuvent-ils sortir de l’invisibilité sociale à laquelle ils semblent condamnés ? Nos applaudissements ne suffiront pas à valoriser ce nouveau Tiers État. Comme en 1789, il croit à la promesse qui lui a été faite durant la crise.

Pour le philosophe Denis Maillard, il est désormais temps d’honorer cette promesse par une réelle politique d’émancipation. ”

Cet essai est à retrouver en version numérique en cliquant ICI 



X