Enquête Syndex – IFOP : Une majorité d’élus juge la qualité du dialogue social insatisfaisante dans le contexte de passage en CSE

Depuis le 1er janvier 2020, toutes les entreprises sont censées avoir remplacé leurs instances de représentants du personnel (CE, CHSCT et DP), par une nouvelle instance, le Comité social et économique (CSE). Sur le terrain, 15% à 20% de CSE resteraient toutefois encore à créer. Deux ans après les ordonnances Macron, la 2e enquête Syndex-IFOP tire un premier bilan du dialogue social : 55% des élus anticipent une détérioration du dialogue social suite au passage en CSE.

Retrouvez la deuxième édition de l’enquête Syndex – IFOP “mise en place du CSE : bilan et enseignements” : Syndex_EnquêteIFOP2020

 



X