Découvrez le programme de la 3ème édition des Assises des administrateurs salariés

Intervenants confirmés :

Éric Chauvirey, administrateur salarié de Valéo

Christophe Clerc, avocat au cabinet Descartes Legal

Cyril Cosme, directeur du bureau de l’OIT en France

Sébastien Crozier, administrateur salarié d’Orange

Olivier Favereau, économiste,  professeur émérite de sciences économiques à l’université Paris-Nanterre

Dominique de la Garanderie, fondatrice et associée du Cabinet La Garanderie Avocats, ex administratrice indépendante de Renault

Isabelle Ferreras, sociologue

Sylvie Liziard, administratrice salariée au sein de la Caisse d’Epargne Pays-de-Loire

Jean-Yves Petit, directeur des relations sociales de la Poste

Frédérique Sainct, administratrice salariée du Groupe Thalès

Carol Xueref, administratrice indépendante d’Eiffage

Programme :

Ouverture. L’administrateur salarié, acteur pour dessiner l’entreprise de demain ?

Depuis la loi PACTE du 22 mai 2019, les administrateurs salariés occupent une part grandissante au sein des Conseils d’administration ou de surveillance. Certes, leur nombre conditionne leur pouvoir d’influence au sein du Conseil mais il est loin d’en être l’unique levier.

Comment les administrateurs salariés vivent-ils leur mandat ? Parviennent-ils à faire bouger les lignes dans les prises de décision ? Quelles sont leurs attentes pour améliorer leur place dans la gouvernance ?

En ouverture de ces 3ème Assises, retour sur les attendus de la Loi PACTE et présentation des résultats de l’enquête de Réalités du dialogue social sur le vécu des administrateurs salariés.

Panel 1. Être ou ne pas être un administrateur comme un autre

Leur connaissance fine de l’intérieur de l’entreprise, de ses métiers, son marché, ses emplois, fonde la légitimité des administrateurs salariés dans les Conseils. En dépit de cette spécificité, ils ne se démarquent pas des autres administrateurs soumis aux mêmes devoirs et droits en termes de prises de parole, de sujets d’interventions, de confidentialité…

Comment les administrateurs salariés sont-ils perçus par les autres membres du Conseil ? Leurs apports sont-ils reconnus ? Les écueils rencontrés surmontables ? Quelles alliances sont envisageables ?

Panel 2. Faire connaître et reconnaître ce mandat de représentation des salariés

Les administrateurs salariés sont confrontés au paradoxe de représenter et de se faire désigner par les salariés sans véritablement être connus de ces derniers. Tout l’enjeu est de communiquer, tisser des liens avec les salariés et les instances de représentation tout en respectant le devoir de réserve qui incombe à tout administrateur.

Comment et quels éléments de langage pour se faire connaître ? Quelle articulation possible entre les administrateurs salariés et les IRP ? Les administrateurs salariés jouent-ils un rôle dans le dialogue social ?

Clôture. Vers une transformation de la gouvernance d’entreprise ?

Ce renforcement numéraire de la place des administrateurs salariés dans les Conseils d’administration ou de surveillance préfigure-t-il une évolution vers la co-determination ? Comment le modèle français se positionne au regard des autres pays du modèle pluraliste de gouvernance ? Faut-il répartir le pouvoir plus équitablement entre les actionnaires et les salariés ?



X