Social dialogue is a bit frozen

Luca VISENTINI a ouvert, le 7 février 2019, notre cycle de conférences : « Elections européennes : quelle Europe sociale voulons-nous ? », organisé en partenariat avec Confrontations Europe, et nous a livré la façon dont il a vu évolué le dialogue social européen et le pouvoir d’initiative des partenaires sociaux depuis le début de son mandat en 2015.

« De nombreux défis économiques, sociaux et démocratiques sous-tendent les élections européennes de 2019, scrutin décisif pour l’avenir de l’Europe. La Confédération européenne des syndicats (CES) milite pour la reconstruction d’un contrat social, mis à mal ces dernières années avec la crise économique et ses conséquences. Assurer des transitions socialement justes et équitables vers une économie numérique et à bas-carbone, instaurer une démocratie et une justice sociale, garantir des emplois de qualité et des salaires plus élevés, tels doivent être pour la CES les fondements de ce contrat. Ce dernier ne doit pas uniquement s’établir au niveau européen mais à l’échelle mondiale car les enjeux sont internationaux : défense, sécurité, migration » déclare Luca Visentini. Par ailleurs, afin de lutter contre le populisme, défi majeur de ces élections, le secrétaire général de la CES appelle à un renforcement de la négociationcollective en faveur de l’égalité, de l’inclusion et de la cohésion sociale.



X